C’est la reprise 🤩

Les cours de yoga seront à nouveau donnés dans la salle, avec 4 participants maximum, sur inscription. Pour les autres propositions, prenez contact directement avec l’enseignant.
Prenez votre tapis de yoga ou une serviette, votre coussin et couverture pour les raisons d’hygiène qui s’imposent.

L’accès en ligne aux cours sera toujours possible.
Renseignez-vous auprès de chaque enseignant.

Le Centre Vie Yoga est heureux de pouvoir à nouveau vous accueillir dans notre espace. Encore un peu de patience pour ouvrir les porte en grand à tous…

Horaires et coordonnées des enseignants ici : https://kundalini-vevey.ch/cours/ – mail : info@kundalini-vevey.ch

Intelligence émotionnelle et entrainement de l’esprit

extrait d’un passage d’Alexandre Jollien
tiré du livre “A nous la liberté” co-écrit avec Mathieu Riccard et Christophe André

Trois amis en quête de sagesse…

Un des grands chantiers de l’entrainement de l’esprit consiste à contempler, à observer les forces en présence et à repérer notre mode par défaut.
A ce titre, Pascal inviterait-il à s’attaquer au mal à la racine, à faire un retour sur soi? En tout cas, il est un maître qui nous guide au-delà des sirènes et des attentes, au-delà des rôles et des vaines ambitions. Son diagnostic est limpide et libérateur:“Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer en repos dans une chambre.” J’y trouve un exercice, un outil et peut-être le premier pas de l’entrainement de l’esprit. Qu’est-ce qui peut bien me tomber dessus lorsque je reste seul dans ma chambre ?

J’appelle “point mort” l’état habituel de mon âme, ce que je ressens intérieurement lorsque je ne suis plus happé par les tâches, quand les distractions, les occupations ont cessé, dès que je me retrouve seul, sans activité, sans livre ni télévision, sans possibilité de m’évader. Est-ce l’angoisse, la peur, un mortel ennui, une paix, la confiance ? Repérer son “point mort” est une avancée considérable. Comment ne pas instrumentaliser les autres, accuser le monde, se fuir sans cesse, si au fond de nous, constamment, nous expérimentons le manque, les tiraillements, un mal-être existentiel ?

En médecine, on distingue l’allostasie et l’homéostasie. Est homéostasique celui qui trouve son équilibre intérieur en lui, pourrait-on dire. L’allostasique a en revanche besoin d’une substance, d’un autre, du divertissement pour tenir le coup. Identifier son mode par défaut, le climat intérieur dans lequel je baigne habituellement, découvrir sans juger si je penche plutôt du côté de l’allostasie est déjà une source de joie. L’entrainement de l’esprit tient du jeu, non de la corvée. Découvrir qu’un parfum de rose totalement inoffensif suffit pour que s’invite en mon âme une tristesse carabinée, c’est assurément adopter une attitude contemplative.

D’ailleurs, un pas décisif consiste à comprendre que notre cerveau a pour coutume d’être distrait, non de méditer. A la base, la sérénité, ce n’est pas son truc. Il est programmé pour juger, condamner, comparer, se faire du mouron, fuir dans le passé, anticiper, bref, délirer et battre la campagne. Singulière pratique prônée par Mingyour Rinpotché que de dix fois dans la journée faire halte et observer: “Ah tiens, je “non-médite” à fond.”, “J’ai été complètement distrait”. S’apercevoir que l0on est distrait est en soi un puissant exercice de vigilance. Et voilà que déjà la liberté s’inaugure ! Jour et nuit, les rouages de notre esprit nous inclinent à monter tout en épingle. Tranquillement, le plus paisiblement du monde,. je peux regarder ce grand fatras d’émotions et de jugements à l’emporte-pièce, presque en rigolant: “Ah, tiens, c’est ça ma conception de la vie”, “La voilà cette petite idée farfelue qui m’a pourri toute la journée”. Entrainer notre esprit, c’est oser, sans narcissisme aucun, examiner notre cerveau, ce grand interprète aux pouvoirs infinis.

La méditation offre une voie royale qui permet de passer le flot d’idées et de passions sous un regard lucide, bienveillant et de pourfendre, une à une, les illusions. Sans absolutiser aucune pratique, il faut aussi rappeler que quand on est enfoncé jusqu’au cou dans les passions tristes, il arrive que la méditation ne soit pas toujours à notre portée. Nous avons aussi besoin de mains qui se tendent, d’aide.

QUAND LE TEMPS S’ARRÊTE… 40 jours, et après ?

Notre quotidien à tous est de plus en plus chamboulé, au fil des heures et des mesures restrictives de protection prises par notre gouvernement, notre employeur, nous-mêmes. Cela génère des peurs, un climat anxiogène qui, vous l’avez peut-être aussi ressenti, finit par nous affecter malgré nous. Tout ça parce que ce virus s’est déclaré roi.

Les écoles et autres lieux publics ont été fermés jusqu’à fin avril… C’est lonnnnnnnng ! 6 semaines complètes. Environ 40 jours. On peut se demander pourquoi ce choix ? Pourquoi si long ? Petite perspective yoguique pour donner du sens à ce que l’on vit.
Celles et ceux qui pratiquent le yoga Kundalini ont déjà entendu ce nombre de 40 revenir. En effet, les enseignements nous invitent à pratiquer un « kriya » (= série de postures, « kriya » signifie littéralement « action ou transformation ») pendant 40 jours minimum pour en ressentir pleinement les effets. Selon notre intention, on peut prolonger sur 90, 120 voir 1000 jours (équivalent à 3 ans env.). Pourquoi commencer à 40 jours? et pas une semaine, un mois, ou 21 jours ? La durée de 40 jours de pratique permet à notre subconscient de libérer certaines pensées et schémas émotionnels qui nous empêchent d’avancer, d’évoluer. L’idéal serait de pratiquer/méditer tous les jours à la même heure pour soutenir le processus, créer une nouvelle habitude et laisser derrière nous ces comportements et modes de fonctionnement qui nous desservent.
En général, les problèmes que nous rencontrons dans notre vie viennent de nos habitudes : ces petits gestes, pensées, paroles répétés encore et encore, x fois par jour 365 jours par année. Ce sont elles qui nous définissent, sans même que l’on s’en rende compte. Nos actions viennent de nos habitudes. Par nos habitudes, nous pouvons vivre en paix et heureux, mais c’est aussi par nos habitudes que nous pouvons créer le malheur et la souffrance. Quand nous changeons nos habitudes, c’est tout le monde autour de nous qui peut changer. Et c’est à cela que nous invite ce petit virus aujourd’hui ! Depuis le temps que des chercheurs, scientifiques, climatologues, et j’en passe, nous avertissent que les changements sont indispensables, qu’il faut inventer un nouveau modèle de société, sinon nous courons à notre perte et à celle de notre belle planète… Mais le changement est difficile individuellement…alors collectivement, un vrai casse-tête ! Perdre un peu de confort en changeant quelques habitudes semble douloureux voir impossible tant qu’il n’y a pas danger (de mort) « réel ». Et si on prend aujourd’hui toutes ces mesures pour protéger la VIE, que chacun se réveille et se sent concerné, c’est parce que ce virus minuscule et encore mal connu menace notre existence, ou du moins celle de nos proches fragiles ou âgés.

Il bouscule surtout notre système tout entier ! C’est déstabilisant, déroutant, inquiétant. Les 80% d’inconnu et de non maitrisable (contre 20% de familier et connu) de la réalité nous frappent en pleine figure, certains se rassurent en allant faire des provisions pour une éventuelle « quarantaine », en portant un masque… Combien de temps cela va-t-il durer ?

Et si on commençait par 40 jours ?
Je nous invite à utiliser ce temps pour revenir à nous-mêmes, prendre ce temps libéré (si on en a…merci à celles et ceux qui travaillent d’arrache pied !) comme une opportunité de se poser, respirer, pratiquer, marcher dans la nature, lire, écrire, se parler, faire le point et prendre soin de soi. Revenir à l’essentiel, à ce pourquoi on est en VIE, ce qui nous nourrit, se reconnecter à nos valeurs, retrouver du sens… Et qui sait, peut-être qu’après cette pause « forcée », on aura plus du tout envie de reprendre nos habitudes à 1000 à l’heure et que ces changements imminents qui paraissaient impossibles se feront d’eux-mêmes ? Que ce temps d’introspection nous aura donné l’envie et la créativité de créer un monde plus sensé, de manifester ce changement de paradigme ? J’ai envie d’y croire…

Dans ce 40 très symbolique, on retrouve l’énergie du 4, amplifiée par le 0 qui agit comme une loupe. Il fait fortement écho à cette année 2020 (2+ 2 & 0) qui porte en elle cette énergie du 4 + 0. Le 4 c’est aussi le chakra du cœurle collectif, la connexion. Nous avons besoin les uns des autres. Inventons de nouvelles manières de rester en lien !

Nous vous proposons un kriya et une méditation qui s’avèrent très actuels et peuvent nous aider à traverser un peu plus sereinement ce passage vers le printemps et le renouveau. A vos tapis, et joyeux 40 jours à vous !

Passage – équinoxe printemps – 21 mars 2020

L’équinoxe est un événement astrologique, énergétique et spirituel qui nous permet de faire appel à la sagesse de la terre mère, en lien direct avec l’univers. Une soirée conviviale à partager ! Infos détaillées ici.

Nous vous invitons à marquer ce passage vers le retour de la lumière avec une soirée conviviale autour de partages, méditation et chants.

Amenez votre tarte préférée pour un festival de tartes !

19h – 20h Tartes et thé
20h – 21h30 Méditations & chants

Prix:
20.- CHF à payer sur place ou 40.- avec la séance de respiration alchimique 17h-19h

INFO & INSCRIPTION
Noémie – 078 899 47 17 – yoga.kundalini.vevey@gmail.com
Mehdi – 079 505 58 64 – kundaliniyogafribourg@gmail.com

Atelier de KY “Au coeur de l’alignement” samedi 18 janvier de 9h à 11h

Au coeur de la pratique, l’alignement.
Cet atelier propose un espace pour découvrir ou approfondir sa relation au yoga Kundalini. Que vous soyez débutant ou pratiquant averti, nous aborderons les différentes facettes et les bienfaits qu’offre cette forme de yoga.
Le but est de travailler en harmonie avec son schéma corporel pour amener un alignement de la colonne vertébrale, favorisant ainsi le flux d’énergie dans tout le corps. Bandhas (fermetures) et postures seront expérimentés selon ses compétences avec bienveillance.

Ouvert à tous.
Venir en tenue confortable,
Tapis, couverture et coussins sont à disposition sur place.

Inscription par mail à sophduf@gmail.com
Prix : CHF 40.-


Atelier “Energies 2020”

Comment allons-nous entrer dans cette décennie, quelles en seront les qualités? Quel sera le goût de ce que nous vivrons à l’échelle individuelle mais aussi planétaire?

2020. Non seulement nous changeons d‘année, mais de plus nous changeons de décennie. Du 10 nous passons au 20. De la fin de 2019 nous pouvons déjà voir le double miroir du deux magnifié par la double présence du zéro. Comme une réflexion vers l’infini. Le quatre se profile , plus de conscience, de possibilités, le choix de dépasser la dualité vers notre Soi le plus élevé.

Comment allons-nous entrer dans cette décennie, quelles en seront les qualités? Quel sera le goût de ce que nous vivrons à l’échelle individuelle mais aussi planétaire?
Cette soirée sera dédiée aux nombres de 2020, à leurs expressions et à la manière dont ils peuvent nous guider sur le chemin de l’existence et de la conscience par des mises en pratiques concrètes.

Atelier animé par Avtar Kaur, formatrice et enseignante de Kundalini Yoga et de Karam Kriya, a initié les premiers Karam Kriya Camp International pour les femmes, et est l’une des enseignantes principales dans le programe Karam Kriya pour le Kundalini Yoga à Vevey

Lundi 6 janvier 2020
Horaire: 20h – 21h30
Prix: 30.-
à payer sur place

PENTANALOGIE 2020

La pentanalogie est l’études de votre date de naissance sur un pentagramme (étoile à 5 branches).  C’est une connaissance ancienne révélée par Hans Mueller (1898-1985), puis développée et enseignée par Charles Gruber (1925-1990).

Tout ce qui nous entoure est fait de nombres et permet de mesurer les lois cosmiques et terrestres, les cycles de saisons, la durée d’une vie, l’âge, etc…
Le pentagramme reflète la relation de l’homme avec ses corps physique, mental, énergétique et spirituel. Il révèle de nombreux aspects de votre personnalité et permet de découvrir vos potentiels et défis présents sur ce chemin de vie. Sa lecture donne des clés de compréhension, éveille la conscience et peut enclencher un processus libérateur chez chacun.

Regardons maintenant l’année à venir :

À la différence de la numérologie, la pentanalogie intègre le 10 chiffre qui est le symbole de l’évolution. 2020 est composée d’un 2 (l’énergie féminine, le yin, le doute constant, l’hésitation, la méfiance, la dualité l’analyse, la sensibilité aux vibrations, la réceptivité) et du 0 ou 10 (l’énergie masculine, le yang, voir grand, le dépassement du cadre, les possibilités infinies, la créativité, la création, l’action). Ces 2 chiffres peuvent autant faciliter l’évolution que créer de la confusion !

Articulé sur le pentagramme, il représente un seuil spirituel 2/10. Un seuil est un défi à vaincre : réunir son contraire pour créer une harmonie.

Ici les 2 polarités opposées sont l’analyse (2) qui crée le doute et la séparation doit se marier avec la vision globale de l’unité (10).
L’année 20 est un passage important pour chaque siècle, symbolisant le renouveau, le début d’une nouvelle étape à dépasser autant individuellement que collectivement.

Le passage à 2020 demande la transformation des programmes et concepts globaux. Faire du nouveau avec de vieilles connaissances, transcender la réalité présente ! Cette réalisation sollicite la persévérance, la capacité d’auto-analyse, de remise en question et de voir au-delà des apparences. Nous sommes invités à écouter, intégrer, évaluer les connaissances apprises et faire preuve de clairvoyance. Ce travail tant personnel que collectif est possible en restant connectés à nous-même, aux autres, aux forces de la terre et du ciel, à l’univers.

2020 c’est un changement, une évolution positive malgré les obstacles, les défis, les jours sombres.  

Le mot-clé de l’année 2020 est : CONNEXION

Une année riche en opportunités, joies et succès si l’esprit est transformé. La connexion est indispensable pour réaliser la vision et surmonter le seuil spirituel. Même si l’ouverture d’esprit est plus grande, que le collectif est plus réceptif aux dimensions et approches holistiques, il reste que nous restons dans les mêmes croyances et habitudes mentales. Nous semblons plus zen, philosophe ou spirituel alors que nos mécanismes de base sont semblables.

  • Nous avons remplacé nos jugements anciens par des nouveaux
  • Nos colères, frustrations, souffrances, idées se sont déplacées sur d’autres sujets
  • Libéré de certaines croyances nous en cultivons de nouvelles. Nous pensons qu’une expérience spirituelle fait de nous un être meilleur créant ainsi une nouvelle croyance.

En réalité, notre attitude philosophique qui pense détenir la vérité cache de l’indifférence, de la rigidité et de l’égocentrisme. Peut-être sommes-nous libérés de l’ego matériel ou émotionnel…mais l’ego spirituel contre- productif persiste, 1000x plus destructeur, créant des attitudes fanatiques, ethnocentriques, cyniques, arrogantes. Nous sommes tous co-responsable de ces vibrations et rien n’est acquis.

Aujourd’hui, la connaissance spirituelle est accessible à tous et il s’agit de l’intégrer et de l’appliquer avec un nouveau paradigme et de lâcher les anciens modes mentaux. Nous pouvons adopter une meilleure hygiène de vie, faire des rituels, méditer, chanter, prier quotidiennement. Ce sont de nobles pansements sur une plaie symbolisant une réaction naturelle de fuite. Il est temps de retirer les pansements afin d’analyser la plaie pour apaiser la souffrance et guérir.
Surmonter le seuil spirituel, c’est prendre conscience de nos mécanismes, de l’impact de notre enfance sur notre caractère, nos habitudes, pensées, émotions. Décoder nos souffrances pour laisser place à la résilience et à l’ouverture du cœur afin de se reconnecter à soi-même et à ses relations.

2020, c’est renforcer ses liens existant d’amour et d’amitié pour co-créer un vaste champ énergétique d’amour. L’amour est une puissante énergie de guérison qui impacte sur tout l’environnement.
Alors, célébrons l’amour du couple, de l’amitié, la joie, l’humour et la confiance. Rions beaucoup. Faisons preuve d’autodérision et lâchons la critique, le doute et le jugement qui sont sources de frustrations, d’échec et d’épuisement.

“Le rire détend et la détente est spirituelle. Le rire vous enracine, il vous fait descendre de vos idées stupides de supériorité moralisatrice. Le rire vous amène à la réalité telle qu’elle est.”    – Osho

Accepter de grandir et de guérir ensemble.
Nourrir ses relations en mangeant, méditant et/ou en jouant ensemble pour favoriser la gratitude, la complicité, l’empathie, l’acceptation et garder son cœur ouvert. S’immerger dans le monde des fables et de la mythologie afin de reposer son cerveau et se détacher du sens analytique omniprésent.
Ces quelques suggestions stimulent le subconscient et la fantaisie sainement en réveillant la créativité et l’inspiration.

“La mythologie est aussi réelle que l’histoire. L’histoire c’est du journalisme et nous savons à quel point le journalisme est fiable “              – Deepak Chopra           

2020 appelle à ritualiser son quotidien pour finaliser un chapitre de vie et en démarrer un nouveau. Le rituel libère l’esprit qui peut ainsi mieux intégrer la connaissance. Le mouvement, la marche, la pratique du yoga, du tai-chi, du qi gong, la méditation, la prière, le chant etc…Toutes ces routines quotidiennes renforcent le système nerveux, soutiennent le mental pour garder le focus sur nos objectifs. Dans notre société où les écrans sont omniprésents, nous sommes invités à lâcher nos écrans, éteindre notre portable se connecter à soi chaque jour en toute simplicité pour un moment de réelle présence.

Cette année puissante a le pouvoir de transformer nos rêves en réalité. Il y a beaucoup d’énergies positives et d’opportunités pour chacun de nous en restant patient, confiant et ancré malgré les circonstances extérieures. Il est important de rester ouvert, d’écouter et de coopérer afin d’attirer ce changement évolutif positif.

Nous sommes les créateurs de notre vie et l’année 2020 symbolise la renaissance, un saut quantique dans l’histoire. Co-créons demain ensemble en restant connecté à soi, à ses relations, à la terre, au ciel, à l’univers.

“Il n’y a qu’un seul succès, menez la vie que nous avons choisie.”

D’un point de vue pentanalogique, chacun est encouragé à suivre des rituels personnalisés en fonction du calcul de sa date de naissance. Si vous êtes intéressées par la connaissance de vos rituels intégrant des huiles essentielles et/ou des pierres, Sophie vous propose un rendez-vous. Renseignement par mail à sophduf@gmail.com

Ce texte est inspiré de la journée de pentanalogie 2020 suivie auprès d’ Usha Veda.
Sa fondatrice, Lydia Bosson est l’auteur du livre “la pentanalogie, miroir du destin”.
Des extraits de thèmes sont proposés ou peuvent être commandés sur le site.

Nuit du solstice – 20 & 21 décembre 2019

La nuit du solstice d‘hiver marque un point important de l‘année dans toutes les cultures, la naissance du nouveau soleil. Veiller cette nuit-là permet une renaissance de notre conscience. C’est pourquoi nous vous emmenons dans une pratique jusqu’à l’autre bout de la nuit !

Au programme:
19h00 Accueil
19h30 Cercle de chant avec Magali & David > magalirytz.com
21h00 Thé & mandarines
21h30 Début de la pratique du yoga: “Animal force kriya”
Séquences de 30 min en binôme, en alternant pratique / relaxation profonde
6h00 Chant de mantras
7h00 Petit déjeuner canadien

Le „Animal Force Kriya“ est une séquence d‘exercices dynamiques et puissants de 30 mn qui permet de traverser l‘hiver avec une joie inébranlable et une santé éclatante.

Vous pouvez participez au cercle de chant et/ou à la pratique du yoga. L’espace est ouvert à tous, et la participation est à prix libre.

Au plaisir de vous retrouver pour traverser ensemble l’obscurité !

Journée portes ouvertes – 21 septembre

L‘équinoxe d‘automne, aussi appelé la Fête de Mabon, amène mystère et transformation. C‘est le moment que l‘on choisira pour commencer à se détendre, se relaxer et à profiter de nos récoltes personnelles, de notre jardin intérieur, de nos moissons.

Le Centre Vie Yoga vous propose de célébrer Mabon à l’occasion d’une journée portes ouvertes le 21 septembre. 

Entrée libre et sans inscription
Bienvenu.e.s à toutes et tous !

Workshop & Kirtan Concert

EK.STATIS
Dans le yoga il ne s’agit pas juste de bien-être, il s’agit également d’ecstase.
“Extra-ordinaire” ou “Ek-Stasis” est notre état d’être fondamental, la plupart du temps obscurci par des émotions et des attachements. Quand nous pratiquons le yoga correctement, nous pouvons mettre les phénomènes du mental entre parenthèse pour apprendre à vivre détachés de ceux-ci.

Dans cet atelier, nous allons plonger dans l’art et la pratique de l’ecstase. A travers les mouvements et les mantras nous apprendrons à rendre nos parties extatiques plus présentes, plus grandes et plus conscientes.
Avec une pratique régulière, cela peut faire partie de notre manière d’être au quotidien.

A propos de l’enseignant:
Gurprakash est un enseignant de yoga expérimenté, chanteur et compositeur de mantras qui nous vient des Pays-Bas.
Un extrait ici: https://youtu.be/8z3waDDbBg4

SAMEDI 14 SEPTEMBRE 2019
WORKSHOP : 14h – 17h 60 CHF
KIRTAN CONCERT: 20h – 22h 25 CHF
PRIX POUR LE TOUT: 80 CHF

INFOS ET INSCRIPTIONS:
yoga.kundalini.vevey@gmail.com
+41 78 899 47 17

Texte original en anglais:
Yoga is not just about wellness, it’s also about ecstasy.
“Out-standingness” or “Ek-Stasis” is our fundamental mode, but it’s mostly obscured by emotions and attachments.
When we practice yoga correctly, we can put these mental phenomena between brackets until we learn to live un-bounded by them.
In this workshop, we will dive into the art and practice of ecstasy. Through movement and mantra, we learn to make the ecstatic, expanded parts of ourselves more present and aware. The more we train in this, the more it becomes part of our day to day being.


About the teacher:
Gurprakash is an experienced yoga teacher and mantra singer from the Netherlands.